Contrôles de suivi et intervention

Le SOL-DHR est responsable de la coordination et de l'organisation des contrôles de suivi médical des donneurs vivants de rein et de foie.


Fréquence des contrôles médicaux

Le contrôle précédant le don se déroule au centre de transplantation. Ensuite, les donneurs sont invités par le Registre suisse des donneurs vivants à se soumettre à un contrôle médical 1, 3, 5, 7 et 10 ans après le don, puis tous les deux ans, à vie.

Lorsque le prélèvement d'organe n'entraîne ni complication ni problème, les contrôles de suivi bisannuels suffisent.

 

Contenu de l'invitation au contrôle de suivi

  • Information écrite au donneur sur ce dont il faut tenir compte avant l'examen.

  • Questionnaires "Votre santé et votre bien-être" et "Réinsertion sociale après don d'organe".

  • Petit paquet avec tubes spéciaux pour l'urine et le sang du Laboratoire Viollier, formulaire de laboratoire et enveloppe affranchie et adressée à la société Viollier.

  • Information écrite au médecin de famille, formulaire médical à remplir par le médecin de famille qui le renvoie au SOL-DHR. Exemple de décompte Tarmed et fiche d'information précisant le nom, la date de naissance du receveur et sa caisse maladie.

 

Contenu du contrôle médical

A: Examen médical (en règle générale par le médecin de famille)

  • 2-3 Blutdruckmessungen in Folge, Gewichtskontrolle Prüfung auf Narbenbruch oder Bauchwandauswölbungen, Fragen nach sonstigen Beschwerden und der psychischen Verfassung.

  • Wichtig ist auch die Kontrolle der Medikamente, ev. Verordnung eines neuen Medikamentes oder Medikamente, die gestrichen oder nicht genommen wurden.

  • Die Kontrollen erfolgen in der Regel beim Hausarzt; eine Ausnahme machen Spender, denen die Niere im Inselspital Bern entnommen wurde. Die erste Kontrolle, 1 Jahr nach Spende, sollte in der ambulanten Sprechstunde der Nephrologie des Inselspitals erfolgen, in den darauffolgenden Jahren ebenfalls beim Hausarzt.


B: Analyse d'urine

  • A chaque contrôle, un test urinaire doit être effectué (bandes réactives dans l'urine fraîche): en cas de résultat positif (présence de sang ou de protéines), il faut procéder à l'analyse du dépôt formé par la sédimentation urinaire.


C: Analyse chimique (Laboratoire Viollier SA, Bâle)

  • Il est important que tous les examens urinaires soient effectués dans le même laboratoire (selon une méthode identique). Cela permet de détecter et de comparer avec une fiabilité accrue les modifications dans la durée.

  • L'analyse du sang et de l'urine permet, d'une part, de mesurer le taux de la créatinine dans le sang et, d'autre part, de déceler dans l'urine la présence d'albumine. Le dosage de la créatinine du sang renseigne sur le fonctionnement du rein restant.

  • Quant à la présence de l'albumine dans l'urine – surtout si son taux est élevé – elle est le signe avant-coureur d'une lésion du rein.

 

Intervention du directeur du SOL-DHR

La direction du SOL-DHR contrôle les résultats des tests sanguins et urinaires de tous les donneurs. Si des valeurs mesurées s'avèrent problématiques, le responsable du SOL-DHR prend contact avec le donneur et son médecin de famille et recommande une thérapie.

Si nécessaire, un examen supplémentaire est réalisé.

 

Facture du médecin

La caisse maladie du receveur assume les coûts des contrôles de suivi.

Le médecin de famille adresse les factures portant sur les contrôles de suivi après le don au Registre suisse des donneurs vivants SOL-DHR.

Nous restons à votre disposition pour toute question.

Registre suisse des donneurs vivants (SOL-DHR)
Hôpital universitaire de Bâle
Petersgraben 4
4031 Basel
www.sol-dhr.ch

Votre interlocuteur:
Christa Nolte